Accueil » Gaston, la licorne qui vous veut du bien

Gaston, la licorne qui vous veut du bien

Gaston la licorne

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une personne formidable, bien que je ne la connaisse pas personnellement, Aurélie Chien Chow Chine. C’est la merveilleuse créatrice d’une collection de livres qui a changé notre vie. Oui, carrément !

Nous travaillons avec mon fils les émotions depuis qu’il a 18 mois environ, et nous avons des quantités de livres sur les émotions, avec ou sans exercice de sophrologie / yoga / méditation. Il aimait bien les petites histoires, mais sans plus. Jusqu’à notre rencontre avec Gaston.

Gaston est une licorne qui doit avoir à peu près son âge (5/6 ans) dont la crinière habituellement arc-en-ciel change de couleur en fonction de ses émotions. Et Gaston en vit beaucoup des émotions, comme nous tous. Il est tour à tour joyeux, triste, en colère, mais aussi fou-fou, timide ou gêné.

émotions de gaston
Elle est pas superbe cette licorne ?

Chaque histoire met en scène un scénario dans lequel Gaston se trouve confronté à un problème de la vie quotidienne et à l’émotion qui en découle. Grâce à un exercice de sophrologie, il apprivoise l’émotion, se reconnecte et retrouve ses esprits pour trouver une solution et retrouver sa belle crinière multicolore.

Pourquoi Gaston la licorne ?

Les dessins sont absolument fabuleux, réalisés à l’aquarelle et plein de douceur. Les histoires sont réalistes et concrètes : pas de scène gnan-gnan ou de situation improbable. Je crois que c’est ce qui plait à mon petit garçon. Il s’identifie pleinement à Gaston la licorne. 

Les albums respirent la bienveillance, l’amour et le partage. Et surtout, quelles que soient les situations, Gaston n’est jamais seul. Un papa, une maman, une mamie, un copain, et surtout doudou, il y a toujours quelqu’un pour accueillir ses émotions et l’accompagner pour retrouver l’équilibre.

Je pense également qu’un des points forts de cette jolie série, c’est que Gaston est, certes, une licorne, mais c’est un garçon, et il ne vit pas dans un monde emplit de paillettes et de fées. Les lieux sont ceux du quotidien : la maison, la chambre, le jardin, l’école, chez Papi et Mamie, la forêt, etc. Il joue aux mêmes jeux que les enfants, a les mêmes centres d’intérêts, bref, il est comme eux. Et plait aussi bien aux petits garçons qu’aux petites filles.

S’approprier ses émotions

L’auteur décrit aussi avec précision les sensations ressenties dans le corps : la boule dans le ventre, l’envie de fuir ou le besoin irrépressible de sauter partout par exemple. Du coup, mon fils se les ait complètement appropriées au fil des semaines, jusqu’à nous demander de faire des exercices de respiration quand il nous sent énervés ou stressés 😅 Il arrive maintenant qu’après une énième crise, il nous dise comment il s’est senti : trop excité, fou-fou ou triste.

L’enfant n’est plus perdu face à des émotions et des réactions physiques perturbantes et surtout difficiles à analyser. C’est une véritable aide pour la proprioception, c’est-à-dire la perception de son propre corps, qui fait souvent défaut aux personnes autistes. Par exemple, je ne ressens pas forcément la faim, la soif ou le chaud, jusqu’à ce que quelqu’un me le fasse remarquer. Ca me cause des soucis au quotidien, il y a eu une période où il n’était pas rare que je fasse des malaises parce que je n’avais pas bu depuis plusieurs heures. Depuis, j’ai des alertes sur mon téléphone pour penser à boire 😉 Alors quand les troubles de la proprioception atteigne ce niveau, je vous laisse imaginer le niveau d’analyse des sensations liées aux émotions (spoiler, c’est la panique ou alors on les ignore dans le meilleur des cas 😅).

Cette petite licorne a la crinière multicolore nous offre également des petits exercices de sophrologie qui mine de rien, sont utiles au quotidien pour des choses toutes bêtes : mon grand m’a dit un jour « ah oui, il faut que je respire là, même si je suis contrarié ! » 😂

Gaston la licorne, un allié du quotidien

Plusieurs produits dérivés ont fait leur apparition depuis les premiers livres, sans que ce soit excessif non plus.

L’événement majeur chez nous a été l’arrivée de la tant attendue peluche Gaston la Licorne. Elle a donné lieu à une intense réflexion (je ne suis pas plus capable que mon fils de faire un choix !), avant de devenir un outil de transmission des plus efficaces. Souvent, Tim s’en sert pour nous annoncer comment il se sent (bon, version autiste/TDAH explosif : il nous jette la peluche au visage en nous criant une ou plusieurs émotions) et pour se réguler. Comme la crinière de la peluche ne peut évidemment pas changer de couleur, je lui ai fabriqué des scratchs colorés qu’il peut coller dans les moments où il n’y a pas de crise. Mais une chose est sûre, on sait que quand Gaston se balade dans la maison, c’est qu’il y a un truc pas « normal ». Reste à deviner ce que c’est !

Gaston a aussi accompagné Tim jusqu’à la fin de la maternelle. Il avait un exemplaire en classe à sa disposition qu’il pouvait aller chercher ou câliner au besoin.

Autre incontournable, l’horloge des émotions de Gaston. A mi-chemin entre la météo et la pendule, elle possède 2 aiguilles. C’est idéal pour travailler les émotions plus complexes et montrer que plusieurs émotions peuvent cohabiter dans le corps et dans le cœur.

Les cahiers d’activités sont très sympa également, mais pour le coup, Tim a fait ça en mode travail scolaire et pas du tout travail sur les émotions. Il a trouvé que c’était un cahier de vacances très chouette 😄

plein de Gaston, ouiii !

Gaston, un succès pour les enfants autistes, mais pas que

Je sais que de nombreuses familles avec un ou plusieurs enfants autistes apprécient aussi beaucoup Gaston. Il y a pas mal de ressources sur la page facebook de l’auteur, mais aussi sur Instagram, les blogs d’enseignants et chez Hachette Editions. Mais ils ne sont pas la cible d’origine de cette série de livres.

Tous les petits sont fascinés par cette petite licorne aux couleurs toutes douces et aux aventures similaires à leur vie quotidienne. Notre second fils a mis plus de temps à s’y intéresser, il a 4,5 ans et s’y plonge depuis quelques mois seulement, mais c’est un enfant…très expressif ! Il n’a jamais eu de problème à dire ce qu’il ressentait et fait preuve d’énormément d’empathie. Je pense qu’avoir un frère autiste lui a fait aussi travailler inconsciemment les émotions.

J’offre souvent des Gaston à mon entourage, et ils sont toujours accueillis avec plaisir. Pour moi, il a définitivement chassé les Tchoupi, Petit Ours brun et autres héros complètement en décalage avec nos choix d’éducation de notre bibliothèques.

Maintenant, nous avons hâte de découvrir les nouveaux petits héros d’Aurélie Chien Chow Chine, une famille de petits hérissons qui se met en boule à chaque contrariété !

Je sens que le hérisson va devenir le nouvel animal totem de Tim !

2 commentaires sur “Gaston, la licorne qui vous veut du bien”

    1. Bonjour,
      Je travaille exclusivement avec des outils « maison ». Pour la reconnaissance et l’intégration des émotions, j’utilise beaucoup cette série de livres pour mon aîné, ainsi que la sophrologie. Pour mon second qui n’accroche pas du tout, j’ai fabriqué une roue des émotions et un poster des principales émotions et leurs effets physiques qu’il peut pointer quand il en a besoin. Beaucoup de jeux de rôle aussi, ainsi que de la verbalisation des émotions des autres dans les dessins animés ou les livres. Que souhaitez-vous savoir exactement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.