Accueil » Réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste

Réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste

rentrée scolaire autisme

 

Je laisse la parole, ou plutôt la plume, à Clément pour aborder ce sujet ô combien épineux pour les parents : comment réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste !

 

Les vacances finissent à peine et vous songez déjà au mois de septembre et à son lot de péripéties ? Réussir la rentrée scolaire quand on a un enfant autiste n’est pas toujours une mince affaire. 

Comme la plupart des parents d’un enfant autiste, vous appréhendez peut-être cette période délicate de l’année. Pourtant, avec de l’organisation et quelques conseils judicieux vous vous assurerez que vos chères têtes blondes reprennent le chemin de l’école en douceur. Alors, comment s’y prendre pour réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste ?

Anticiper la reprise de l’école

 

La rentrée est synonyme de changements. Les cahiers tout neufs et les nouvelles connaissances à acquérir, mais aussi les camarades qui arrivent cette année. Autant d’éléments qui constituent des sources d’angoisses pour un enfant autiste. L’anticipation, la douceur et l’organisation rendront la reprise de l’école plus agréable et contribuent à réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste.

 

Préparer les fournitures scolaires

 

Comme chaque année, la liste des fournitures pour l’école est arrivée. Vous prévoyez une journée dédiée à ces achats ? Les magasins sont souvent source d’angoisse pour les enfants autistes qui sont surstimulés par le bruit, la foule, la lumière, les couleurs, etc. Proposez alors à votre enfant de vous épauler pour préparer les emplettes. À défaut de vous accompagner dans vos courses, il se sentira impliqué dans l’achat de son matériel scolaire. Ainsi il prendra conscience en douceur que la rentrée ne va plus tarder.

Quoi de mieux que de l’aider à choisir ses prochaines baskets, son nouveau cartable ou son survêtement pour le sport ? Toutes ces petites choses s’avèrent importantes, car ce sont des points de repère pour une personne autiste.

Dès que les fournitures sont achetées, vous pourrez passer du temps avec votre enfant pour vérifier qu’il ne manque rien, cocher les éléments de la liste et trier le matériel pour le partager s’il y a des frères et sœurs scolarisés.

Terminer les dernières démarches administratives

 

La liste des fournitures est bouclée ? Maintenant, vous pouvez passer aux démarches administratives.

Pour les enfants accompagnés par une auxiliaire de vie scolaire (AVS), la période avant la rentrée se prête bien pour faire sa connaissance si elle est disponible. Ainsi, le jour de la reprise, l’élève aura déjà rencontré la personne chargée de l’accompagner et cela l’aidera à se repérer.

N’hésitez pas à réclamer la mise en place d’un plan d’accompagnement personnalisé (PAP). Il permet de faciliter la scolarité des enfants autistes en offrant des aménagements pédagogiques qui leur sont dédiés. Par exemple, le temps de langage oral et les supports d’apprentissage sont adaptés.

Vous pouvez également compléter le PAP avec un projet d’accueil individuel (PAI). Ce document précise les besoins thérapeutiques de votre enfant :

  • Dans quelles conditions doit-il prendre ses repas ;
  • de quelles intolérances ou allergies alimentaires l’enfant souffre-t-il ;
  • des horaires spécifiques doivent-ils être aménagés ;
  • quelles activités n’est-il pas en mesure de pratiquer.

Et pourquoi ne pas organiser une rencontre avec le futur enseignant qui s’occupera de votre enfant ? C’est un moyen simple de faire le point avec la personne et de la sensibiliser aux caractéristiques d’un élève autiste si elle ne connaît pas ce trouble.

Cet entretien rassurera l’enfant et ses parents et brisera la glace entre le professeur et son élève. Vous pourrez mettre en place tous les aménagements nécessaires au bon déroulement de la classe en attendant que l’auxiliaire de vie scolaire vous soit attribué.

Bon à savoir : pensez à envoyer le dossier pour la demande d’AVS à la Maison de l’Autonomie (MDA, anciennement MDPH) le plus tôt possible, idéalement avant mars. Les délais de traitement sont très longs et doivent être anticipés. Vous avez déjà commencé les démarches et votre dossier est en attente ?

Créer un planning hebdomadaire

 

Planifier est la base pour les parents des petits autistes. Établir un planning hebdomadaire est donc essentiel avant le retour à l’école. Ce calendrier aidera votre enfant à visualiser le jour présent, mais aussi à se repérer dans la  journée :

  • Les rendez-vous médicaux ;
  • les jours de présence de l’auxiliaire de vie scolaire, si elle ne travaille pas à temps complet ;
  • les temps de cantine ;
  • les activités extrascolaires ;
  • les temps périscolaires.

 

planning hebdomadaire autisme

Exemple de notre planning hebdo 😊

 

Vous pouvez également créer un calendrier annuel pour indiquer à votre enfant les périodes de vacances et d’école.

Retrouver une vie sociale bien remplie

Les journées d’école comptent double pour votre enfant. Fréquenter d’autres élèves est fatigant quand on est autiste. On doit en permanence s’adapter et tenter de décrypter les codes sociaux. À cela s’ajoutent les connaissances à emmagasiner. Rassurez-vous, en anticipant un peu les interactions sociales vous contribuez à rendre la rentrée scolaire plus douce.

Identifier les personnes qu’il va côtoyer

Votre enfant ne va pas côtoyer que ses camarades. Pour réussir la rentrée scolaire, vous pouvez l’aider à identifier les gens qui travaillent dans l’école :

  • La maîtresse ;
  • l’AVS ;
  • le personnel de la cantine ;
  • les animateurs périscolaires ;
  • etc.

Travailler les scénarios sociaux

Les interactions sociales sont un trouble récurrent chez les personnes autistes. Aussi, n’hésitez pas à anticiper les situations dans lesquelles votre enfant va se retrouver :

  • Comment réagir quand un camarade me dit bonjour ?
  • Comment demander de l’aide à un adulte ?
  • Quelle émotion apparaît sur le visage de l’autre ?
  • Comment vais-je faire pour entamer la conversation ?

Créez des petits scénarios pour travailler les habiletés sociales de manière ludique. Les pictogrammes et les jeux comme la marchande, permettent d’apprendre en s’amusant compétences de base :

  • Saluer un camarade ;
  • savoir lancer une conversation ;
  • penser à regarder la personne à qui je m’adresse ;
  • formuler une demande ;
  • etc.

 

pictogrammes demande d'aide

Le dino de mon fils avec ses demandes essentielles 😄

Trouver des stratégies de repli en cas de besoin

 

Réussir la rentrée scolaire quand on est autiste, c’est aussi avoir conscience de ses particularités. En effet, quand les émotions et les sensations débordent, les élèves autistes n’arrivent plus à se concentrer. Pour que votre enfant gère au mieux ces moments-là, définir des stratégies de repli est nécessaire. Mais réclamer de l’aide est compliqué pour un enfant autiste. C’est pourquoi il est presque indispensable de les imaginez ensemble en amont. Les pictogrammes sont d’une grande aide pour s’exprimer discrètement et clairement. L’utilisation de fidgets, ces petits objets sources de détente peut être autorisée en classe. Ainsi lorsque votre enfant ressent le besoin de souffler, il peut se détendre, voire se retirer dans un coin de la salle de classe. Ou rester à sa place et être écarté des sollicitations de ses camarades et du professeur.

 

Inviter un ou plusieurs camarades quelques jours avant la rentrée

 

Votre enfant connaît et apprécie déjà certains de ses camarades ? Organisez un goûter ou une activité à partager avant la rentrée. Cette reprise de la socialisation en douceur renforce les liens à un rythme plus adapté aux particularités de votre enfant.

Ainsi, quand le jour J arrivera, votre enfant reconnaîtra les visages familiers et sera moins perdu.

 

Accueillir ses émotions

 

Quelles craintes éprouve votre enfant ? Est-il angoissé par une situation particulière comme la cantine ou l’organisation de la semaine ? S’il peut le verbaliser, faites-lui raconter ce qu’il appréhende concernant l’école. S’il communique difficilement vous pouvez l’aider à s’exprimer par le dessin, la lecture ou les pictogrammes. Dans tous les cas, détecter les sources d’inquiétude de votre enfant vous permet de les dédramatiser et de les résoudre avant qu’elles ne se transforment en stress. 

Tout au long de l’année, et particulièrement le jour de la rentée, restez attentif et ouvert pour accueillir les émotions de votre enfant autiste. Attention, il ne s’agit pas de les éviter, bien au contraire, mais de les identifier pour apprendre à les gérer.

 

Quelques astuces supplémentaires pour réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste …

 

Vous l’aurez compris, le succès de la rentrée scolaire repose sur l’organisation et l’anticipation quand on est parent d’un enfant autiste. Le dialogue avec le professeur ou l’équipe pédagogique permet de mettre en place les aménagements utiles au bon déroulement de la scolarité.

… en maternelle

L’entrée en maternelle d’un enfant autiste est toujours source d’angoisse pour les parents, et parfois les enfants. Avant la rentrée, n’hésitez pas à utiliser des livres comme support de découverte de l’école. Qu’il s’agisse d’histoires (Tchoupi, P’tit loup, Peppa Pig, toutes les grandes collections pour enfant aborde le sujet) ou de documentaires plus concrets, ils aideront votre enfant à se projeter et peut-être même à lui donner envie d’y aller. Au cours de l’année, le travail sur les émotions et les sensations est presque la chose la plus indispensable. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils tels que la roue des émotions, les livres dédiés (Gaston la Licorne, la couleur des émotions, etc.), la météo des émotions, etc.

… en primaire

Réussir la rentrée en primaire de son enfant autiste passe par la mise en place de véritables stratégies sociales. Votre enfant connait déjà l’école et ses attentes. Toutefois, les règles de la classe ne sont pas toujours parfaitement intégrées, d’autant que la primaire laisse moins de liberté de mouvements que la maternelle. Expliquez à votre enfant que la récréation est le moment idéal pour se défouler, ou au contraire se ressourcer. Le recours aux fidgets et au casque anti-bruit est souvent un bon moyen de réguler les émotions au cours de la journée.

… au collège et au lycée

Le changement de règles sociales, de comportements dus à la puberté et de format de cours (changement de classe, de professeurs, nouvelles matières) est souvent perturbant. Il est important de fournir à votre enfant des moyens de s’organiser (code couleur, pochettes de tri, étiquettes, etc.) pour que le temps scolaire se déroule le mieux possible. De plus, n’hésitez pas à identifier avec votre enfant et l’équipe pédagogique un adulte référent à qui votre enfant peut se confier en cas de besoin ou de demande. Il peut s’agir du professeur principal, mais aussi de l’infirmière scolaire, le CPE, un enseignant particulièrement apprécié, etc.

 

Merci à Clément Doniol pour cet article !

2 commentaires sur “Réussir la rentrée scolaire de son enfant autiste”

  1. Retour de ping : Comment parler de l'autisme à l'école ? - Happy Autisme

  2. C’est là qu’on voit qu’être parent d’un enfant autiste induit des questionnements (et des solutions adaptées) tellement nombreux ! Bon courage à tous pour cette rentrée 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.